COMMENT PRÉPARER LE THÉ MATCHA

Dans les traditions japonaises, le thé matcha est consommé avec de l’eau chaude lors de la cérémonie du thé. La préparation du thé matcha est un moment propice au bien-être et au calme. L’objectif est ainsi de se recentrer sur son corps et son esprit. 

Cependant, depuis les années 2000, cette poudre de thé vert dotée de mille vertus a dépassé les frontières japonaises. Aussi il est désormais préparé avec du lait ou en tant qu’ingrédient de pâtisserie. C’est sans doute sous sa forme de “matcha latte” qu’il est le plus apprécié aux Etats-Unis, en Australie, et depuis peu en Europe.

On vous explique les différentes préparations possibles dans cet article !

LE MATCHA LATTE

Préparer le matcha en latte est une dérive qui est née avec le temps. C’est une version plus gourmande que le matcha traditionnel fouetté à l’eau.

matcha-latte

Il vous faut :

  • de quoi fouetter/mixer c’est à dire : un fouet en bambou ou un blender/batteur/shaker
  • 1 c. à café de matcha Cérémonie ou Premium
  • le lait de votre choix

1- Placer la poudre au fond de la tasse. Verser le liquide choisi (eau, lait, ou mélange des deux), qui aura été préalablement chauffé. De cette manière, le matcha ne passe pas par la case “cuisson” et ses propriétés sont préservées.

Attention, le liquide doit être chaud mais pas trop, ce qui rendrait la boisson amère ! Chauffez votre lait à 70°C maximum.

2- Bien refermer le pot immédiatement après s’être servi.

3- Le matcha étant un thé réduit en poudre et non pas un thé que l’on fait infuser, il faut le fouetter/mixer. Si vous utilisez le fouet en bambou traditionnel, choisissez alors un bol et non une tasse afin d’avoir la place de fouetter le mélange. (voir la dernière vidéo de cet article pour la technique)

Quel lait ? : si vous ne souhaitez pas ajouter de sucre à votre boisson, prenez un lait naturellement sucré comme le lait d’avoine ou de riz.

Matcha latte glacé ? vous pouvez absolument utiliser de l’eau fraîche et du lait frais, et même ajouter des glaçons à la fin de la préparation.

LE MATCHA TRADITIONNEL 

 

1 – LA VERSION SANS USTENSILE :

Vous aimez le thé matcha, et rien d’autre ? N’hésitez pas à fouetter/mixer avec un mixeur/mousseur à lait.

Il est tout à fait possible de verser une c. à café rase de matcha Cérémonie ou Premium dans votre mixeur, d’ajouter votre eau à 70 °C maximum, puis de mixer et c’est prêt ! Cette méthode vous permet même d’ajouter une datte (dénoyautée !) dans votre blender pour une boisson encore plus gourmande.

 

2 – LA VERSION AUTHENTIQUE :

Il vous faut :

Un Chashaku : petite spatule en bambou spécialement conçue pour prélever le matcha

Un Chasen : fouet en bambou qui possède entre 80 et 120 tiges pour permettre d’obtenir une belle mousse à la surface de la boisson. Ceux que nous proposons sont les plus qualitatifs et possèdent 120 tiges. Vous les trouverez ici.

Un Chawan : petit bol en céramique japonais

Du thé matcha Cérémonie ou Premium

De l’eau chaude (70 °C)

Prélever la poudre matcha grâce au Chashaku et la déposer au fond du bol.

Verser une toute petite quantité d’eau sur le thé matcha.

Commencer à mélanger délicatement avec le fouet et former une pâte sans grumeau comparable à du chocolat fondu. Ajouter le reste de l’eau.

Saisir le bol d’une main, le serrer fortement et fouetter énergiquement avec l’autre pendant environ 15 secondes, en réalisant un mouvement en forme de “M”.

Une petite mousse apparaît, c’est prêt !

Retrouvez l’explication en vidéo, ici

ET EN TERME DE DOSES ?

Il existe différentes façons de préparer le matcha au Japon :

Usucha 薄茶 – “La manière fine et aérée”. C’est la façon la plus courante de préparer le matcha. L’objectif est d’obtenir une fine mousse à la surface de la boisson. Il faut environ 2 doses de matcha servi au chashaku (soit les ¾ d’une cuillère à soupe rase, soit 2 g), et environ 120 mL d’eau.

Koicha 濃茶 – “La manière épaisse” pour laquelle on utilise une plus grande quantité de matcha, et moins d’eau. On obtient alors une boisson plus forte qu’avec la préparation Usucha. Cette version est généralement réservée à la Cérémonie du thé traditionnelle, appelée “Chanoyu”. Le matcha obtenu est plus visqueux qu’aéré. On mélange simplement au lieu de fouetter. Cette fois-ci donc, il n’y a pas de mousse à la surface de la boisson.

Dans les cérémonies du thé traditionnelles, chaque personne boit un matcha Usucha, alors que le matcha Koicha se partage entre plusieurs personnes.

Matcha-Usucha
Matcha-Koicha

Matcha style “Usucha”

Matcha style “Koicha”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*